Usted está utilizando un navegador obsoleto. Por favor, actualice su navegador para mejorar su experiencia.

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Double vitrage

Également appelé unité de vitrage isolant, vitrage multiple ou Climalit (marque commerciale), ce vitrage se compose de deux ou plusieurs vitrages séparés par une lame d’air empêchant leur contact.

L’espace intermédiaire entre les vitrages est généralement rempli d’air déshydraté ou autre gaz inerte, mais la création d’un vide est également possible afin d’en améliorer la performance. Les lames sont, dans tous les cas, hermétiquement scellées pour empêcher la circulation de l’air et l’entrée de contaminants.

Les doubles vitrages peuvent également recevoir des traitements spéciaux de « très faible émissivité » avec la pose d’une couche métallique transparente sur leur face intérieure afin d’augmenter de 50 % leur potentiel d’isolation par rapport à un double vitrage classique.

Les doubles vitrages peuvent être combinés avec d’autres fonctionnalités de contrôle solaire, de faible émissivité, etc.

Propriétés du double vitrage.

S’il est une bonne chose qu’offre le double vitrage par rapport aux autres modèles, c’est la possibilité de créer de vitrages à la carte en fonction des performances attendues. Ce type de vitrage peut donc à la fois intégrer des caractéristiques d’isolation thermique, acoustique et de sécurité.

Par exemple : nous pourrons obtenir un produit de grande performance en combinant sur un même panneau, un double vitrage et un vitrage à contrôle solaire à faible émission, ou encore y ajouter un laminé ou un laminé acoustique.

Grâce à sa lame d’air, ce vitrage offre également un très faible niveau de transmittance thermique et donc une grande isolation thermique, qui vous permettra de réaliser une économie de climatisation de plus de 50 %.

Vous devez enfin garder à l’esprit que le gaz contenu dans la lame influera aussi grandement sur les propriétés du verre.

Par exemple : la fonction principale du SF6 est d’améliorer l’isolation acoustique en réduisant son niveau d’environ 3 dB. L’argon dispose pour sa part, d’une faible conductivité thermique, inférieure à celle de l’air, ce qui permet une meilleure isolation thermique (réduction de la valeur U de plus de 0,3 W/m²). Un mélange de ces deux gaz est parfois utilisé pour obtenir des caractéristiques spécifiques.

Taille de la lame et transmittance énergétique.

La transmittance thermique (valeur U) d’un vitrage est inversement proportionnelle à son épaisseur. Plus le profilé intercalaire est important (et donc plus la distance entre vitrages est grande), plus la transmission par rayonnement est faible (la valeur U diminue).

Remarque : Dans les lames de plus de 15-18 mm, les courants d’air créés à l’intérieur de la lame augmentent la transmission énergétique, annulant de la sorte la règle générique mentionnée ici.

Double vitrage

Également appelé unité de vitrage isolant, vitrage multiple ou Climalit (marque commerciale), ce vitrage se compose de deux ou plusieurs vitrages séparés par une lame d’air empêchant leur contact.

L’espace intermédiaire entre les vitrages est généralement rempli d’air déshydraté ou autre gaz inerte, mais la création d’un vide est également possible afin d’en améliorer la performance. Les lames sont, dans tous les cas, hermétiquement scellées pour empêcher la circulation de l’air et l’entrée de contaminants.

Les doubles vitrages peuvent également recevoir des traitements spéciaux de « très faible émissivité » avec la pose d’une couche métallique transparente sur leur face intérieure afin d’augmenter de 50 % leur potentiel d’isolation par rapport à un double vitrage classique.

Les doubles vitrages peuvent être combinés avec d’autres fonctionnalités de contrôle solaire, de faible émissivité, etc.

Propriétés du double vitrage.

S’il est une bonne chose qu’offre le double vitrage par rapport aux autres modèles, c’est la possibilité de créer de vitrages à la carte en fonction des performances attendues. Ce type de vitrage peut donc à la fois intégrer des caractéristiques d’isolation thermique, acoustique et de sécurité.

Par exemple : nous pourrons obtenir un produit de grande performance en combinant sur un même panneau, un double vitrage et un vitrage à contrôle solaire à faible émission, ou encore y ajouter un laminé ou un laminé acoustique.

Grâce à sa lame d’air, ce vitrage offre également un très faible niveau de transmittance thermique et donc une grande isolation thermique, qui vous permettra de réaliser une économie de climatisation de plus de 50 %.

Vous devez enfin garder à l’esprit que le gaz contenu dans la lame influera aussi grandement sur les propriétés du verre.

Par exemple : la fonction principale du SF6 est d’améliorer l’isolation acoustique en réduisant son niveau d’environ 3 dB. L’argon dispose pour sa part, d’une faible conductivité thermique, inférieure à celle de l’air, ce qui permet une meilleure isolation thermique (réduction de la valeur U de plus de 0,3 W/m²). Un mélange de ces deux gaz est parfois utilisé pour obtenir des caractéristiques spécifiques.

Taille de la lame et transmittance énergétique.

La transmittance thermique (valeur U) d’un vitrage est inversement proportionnelle à son épaisseur. Plus le profilé intercalaire est important (et donc plus la distance entre vitrages est grande), plus la transmission par rayonnement est faible (la valeur U diminue).

Remarque : Dans les lames de plus de 15-18 mm, les courants d’air créés à l’intérieur de la lame augmentent la transmission énergétique, annulant de la sorte la règle générique mentionnée ici.

Une vaste gamme de panneaux en verre, en polycarbonate et en aluminium.